NU Ideas Volume 2, Number 2

 

Nagoya University Multidisciplinary Journal

Proceedings of the Symposium on
Academic Writing and Critical Thinking

Les différences dans l'organisation des écrits académiques entre le français et le japonais

Yumi Takagaki
Université Préfectorale d'Osaka

Cet article a pour objectif de décrire quelques différences dans l'organisation des écrits académiques entre le français et le japonais et d'analyser les causes de cet écart du point de vue de la rhétorique contrastive. D'après celle-ci, le problème des auteurs japonais dans une communication interculturelle réside le plus souvent dans le fait qu'ils ne partagent pas avec leurs lecteurs ce qu'est la logique textuelle. Car, comme le constate Kaplan (1966), la logique au sens large du terme, qui est la base de la rhétorique, se développe à partir d'une culture. Elle n'est donc pas universelle. Ce fait est trop souvent méconnu dans l'enseignement universitaire et l'étude sur ce relativisme langagier reste largement inexplorée. Ces différences s'expliquent dans une certaine mesure par celle des modèles scolaires de chaque langue. Nous pensons avec Genette (1969) que le discours scolaire français se réduit, pour l'essentiel, à la dissertation et que, par ailleurs, le modèle japonais, si modèle il y a, est le zuihitu, un genre particulier à la littérature japonaise. Cette différence des normes d'une production écrite donne une grande influence sur l'utilisation de la logique et sur la maîtrise de l'appareil critique du discours dans les milieux universitaires. Pour illustrer les écarts entre les deux langues et entre les représentations, nous prenons d'abord l'exemple d'un texte typique d'argumentation française et les opinions formulées sur cet argumentaire par des étudiants japonais. Quant à l'écart dans la production, nous le traitons à l'aide de l'étude des différences existant dans le style et la manière de présenter les idées.

本稿の目的は,フランス語と日本語のアカデミックな文章の構造の違いを記述し,対照修辞学の観点から,この違いの原因を分析することである。対照修辞学によれば,日本人の異文化間コミュニケーションにおいて頻発する問題の原因は,いわゆるテクストの論理を読み手と共有しないことにある。Kaplan (1966)が述べているように,広義の論理は,修辞の基礎となるもので,文化によって異なり,普遍的ではない。この事実が大学での教育でしばしば認識されておらず,言語の相対性に関する研究はまだ多く手つかずのままである。このような違いは,各言語の学校教育でのモデルの違いによってある程度は説明できる。Genette (1969)が指摘しているように,フランスの学校での言説は,本質的にはディッセルタシオンに還元される。これに対し日本のモデルがあるとすれば,それは日本文学に固有のジャンルである随筆である。この書き言葉における規範の違いが,論理の使い方と大学における言説を批評する道具の扱いに大きな影響を与えている。日仏二言語間のテクストの違いを例示するため,フランスの代表的な論述文と,それについての日本人学生の意見を提示して,意識の違いを示す。実際に書かれた文章の上での違いについては,文体と思考の提示方法の違いを扱う。

Full Paper (PDF)
Table of Contents
Next

Contact NU Ideas:
nuideas@ilas.nagoya-u.ac.jp